Izzat, les versets du mal